10 novembre 2022
Nutrition et santé Filières agricoles Nutrition Afrique de l'Ouest Niger Mali Burkina Faso

Farine infantiles locales, une filière d’avenir à développer et structurer

Le Gret présente son expérience à la conférence régionale sur l’alimentation des jeunes enfants

Le Gret a présenté son expérience d’appui aux filières locales de farines infantiles à la Conférence régionale sur l’alimentation des jeunes enfants qui s’est tenue à Dakar les 21 et 22 septembre. Cette Conférence, organisée par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a réuni un ensemble d’acteurs institutionnels, du monde de l’humanitaire, du développement et de la recherche, afin de travailler à la construction et à l’activation d’une vision régionale pour améliorer la production et l’accessibilité des aliments nutritifs pour les enfants de 6 à 23 mois en Afrique.

Une filière à fort potentiel

Dans ce cadre, les équipes du Gret ont souligné l’importance de la filière des farines infantiles locales manufacturées dans la prévention de la malnutrition des jeunes enfants dans la sous-région. Ces farines complètes, fortifiées en minéraux et vitamines, peuvent en effet répondre aux besoins nutritionnels des populations ciblées lorsqu’elles sont bien intégrées aux régimes alimentaires traditionnels. Dans un contexte où moins de 2 % des enfants ont un régime alimentaire acceptable en quantité et qualité, ces farines répondent à un enjeu social majeur :  contribuer à une alimentation saine et durable en complément du lait maternel à des coûts abordables. De plus, ce marché représente une réelle opportunité économique pour les entreprises.

Toutefois, plusieurs freins au développement de cette filière doivent être levés, comme l’absence de normes claires et connues ainsi que le manque d’appropriation du sujet par les pouvoirs publics ; le besoin d’expertise technique pointue pour parvenir à produire des farines de qualité ; la faible disponibilité d’intrants de qualité et à un coût abordable ; et enfin la faible distribution et valorisation des produits locaux dans les points de vente et la concurrence déloyale.

Appuyer les entreprises dans un environnement favorable

Dans ce contexte, le Gret accompagne depuis plus de 15 ans une trentaine d’unités de production et d’entreprises locales dans la définition, la production et la commercialisation de farines infantiles en Afrique de l’Ouest avec le soutien de  partenaires tels que l’Agence française de développement (AFD), l’Union européenne, l’Unicef et des fondations privées. À travers le projet Meriem mis en œuvre au Burkina Faso, au Mali et au Niger, le Gret et ses partenaires collaborent par exemple avec des entreprises en milieu urbain pour développer une offre locale d’aliments fortifiés de qualité, adaptée aux besoins nutritionnels des jeunes enfants et de leurs mères, et accessible à la plus grande partie de la population.

En plus d’un appui direct aux entreprises, le Gret œuvre à construire un environnement favorable nécessaire au développement de cette filière. Au niveau institutionnel, il appuie l’élaboration et la diffusion de normes de qualité, le plaidoyer pour l’application du Code OMS encadrant la commercialisation des aliments pour enfants et la détaxation des intrants nutritionnels. Le Gret contribue également à faire évoluer les pratiques de consommation alimentaire des populations par le déploiement de campagnes de communication pour le changement social et comportemental. Enfin, il teste des approches innovantes de commercialisation afin d’améliorer la disponibilité, l’accessibilité et l’attractivité de ces farines infantiles.

Beaucoup de défis restent cependant à relever. Pour le Dr Tahirou Traoré, représentant du Gret au Burkina Faso : « Dans nos sous-régions, il y a un grand potentiel qui n’est pas encore exploité. Il y a encore beaucoup de marges de manœuvre. Il faut travailler à professionnaliser la filière en mobilisant l’ensemble des acteurs : les entreprises, les pouvoirs publics, les partenaires techniques et financiers, le monde de la recherche, etc. via une approche globale avec des expertises variées. »

Lire aussi

2022/11/18

Un atelier pour favoriser les liens entre agriculture et nutrition en Guinée

Lire plus
2022/11/10

Disparition de Martine François

Lire plus
2022/11/10

Togo : des communes engagées pour le climat

Lire plus