09 février 2022
Nutrition et santé Economie sociale Nutrition Sécurité alimentaire Mali

Nafama, des épices pour prévenir les carences nutritionnelles des femmes au Mali

Dans le cadre du projet Meriem* au Mali, le Gret et son partenaire Hystra ont appuyé la société Aminata Konaté, plus connue sous le nom de Bara Musso, pour le développement et la commercialisation des épices fortifiées Nafama, destinées aux femmes.

Au Mali, 46 % des femmes souffrent d’anémie. En apportant une valeur nutritionnelle adaptée à leurs besoins, les aliments fortifiés ont un fort potentiel pour prévenir ce phénomène, particulièrement en ville où les familles recherchent des produits alimentaires accessibles, simples à préparer et attrayants.

Le 6 septembre dernier, Bara Musso a ainsi lancé au Mali son premier produit fortifié à destination des femmes en âge de procréer, enceintes et allaitantes, les épices Nafama, afin de contribuer à la lutte contre la malnutrition dans le pays.

Nafama, le secret des femmes qui gèrent !

Nafama, le secret des femmes qui gèrent ! est un produit purement local. Il s’agit d’un mélange d’épices composé de 12 ou 15 ingrédients selon la recette (gingembre-curcuma-ail et clou de girofle-soumbala), à saupoudrer directement sur un plat individuel après la cuisson. Riche en fer et minéraux, cette nouvelle épice est un condiment fortifié pour répondre spécifiquement aux besoins nutritionnels des femmes en âge de procréer et des femmes allaitantes et qui respecte les standards de qualité internationaux.

À l’occasion de la mise sur le marché du produit, une grande cérémonie de lancement mettant à l’honneur les femmes a été organisée le 4 septembre 2021 au centre international de conférence à Bamako. Plus de 500 invité·e·s d’exception se sont joint·e·s à cet évènement exceptionnel, présidé par le PDG de Bara Musso, la représentante de la Division Nutrition du Mali, le maire de la commune IV, la directrice des études de l’école Santé Plus et les responsables du projet Meriem au Mali.

« Nous sommes particulièrement fiers de l’engouement suscité par ce lancement, il est fondamental de contribuer à la bonne santé des femmes maliennes »

Mamby Diakité, chef adjoint du projet Meriem.

Cérémonie de lancement des épices Nafama, Bamako, septembre 2021 © Gret, 2021

Retour sur une campagne de promotion innovante

Depuis le lancement en septembre dernier, une opération de grande envergure est déployée pour faire connaître les produits Nafama. Des activités sont proposées sur 41 marchés de Bamako : dégustation, jeux, animation ou roadshow avec des cadeaux à gagner. « L’objectif est certes de vendre, mais nous voulons surtout nous amuser au maximum avec la foule présente dans les marchés et attirer l’attention des consommateur·rice·s » explique Modibo Coulibaly, coordinateur de lancement de Bara Musso.

Une vaste campagne d’affichage a également été mise en place sur des sotramas (minibus assurant les transports au Mali) et des taxis brandés, ainsi que sur des panneaux publicitaires situés dans les quartiers stratégiques de Bamako, à proximité des marchés. Un déploiement de la publicité sur les lieux de vente a permis à Nafama d’être visible dans tout Bamako.

« Nafama à un bon goût. Il fortifie les femmes enceintes et permet d’éviter les petites maladies. On ne l’utilise pas pendant la cuisson mais à saupoudrer sur son plat. C’est là que l’on bénéficie de son goût et de ses vitamines », explique une vendeuse à Bamako.

Au cours des trois mois de lancement, plus d’1,2 million de sachets d’épices fortifiées ont été vendus aux consommatrices dans 40 marchés différents de Bamako.

* Le projet Meriem est financé par l’Agence française de développement (AFD) et la Fondation Bill & Melinda Gates.

Lire aussi

17 mai 2022

Jouer pour mieux partager la gestion des services d’eau potable

Lire plus
17 mai 2022

Echange autour des enjeux de la participation citoyenne dans les projets Eau et Assainissement

Lire plus
17 mai 2022

Lancement du test du tri à la source et compostage individuel auprès des ménages à Nkayi et Owando !

Lire plus