27 juillet 2022
Gouvernance foncière Madagascar France

Protéger les forêts de Sainte-Marie, avec Maisons du Monde et l’Arrondi

Pepinieriste (clou de girofle ) et patrouilleur - Franco Tsa

Après une première édition réussie en 2020, le Gret et ses actions de préservation des forêts de l’île de Sainte-Marie sont de nouveau mis à l’honneur dans les enseignes Maisons du Monde, à travers une nouvelle opération d’arrondi solidaire.

Les petits centimes font les grands projets… Du 26 juillet au 21 novembre 2022, les client·e·s des magasins Maisons du Monde auront la possibilité, lors de leur passage en caisse, d’arrondir le montant de leurs achats de quelques centimes afin de soutenir le Gret et ses efforts de préservation en faveur des forêts et de la biodiversité de l’île de Sainte-Marie, à Madagascar. Le Gret est en effet l’un des quatre lauréats du « Vote coup de cœur des collaborateurs » de l’entreprise d’ameublement nantaise, organisé en mai 2022 par la Maison du Monde Foundation, dont l’objectif était de choisir les projets bénéficiant d’une collecte de fonds pour la période 2022-2023.

Une opération similaire avait déjà été lancée à l’été 2020, suscitant en à peine quelques semaines la participation record de 750 000 client·e·s. Les 100 000 euros récoltés grâce à ces micro-dons avaient notamment permis de financer la création de patrouilles citoyennes pour lutter contre le défrichage et le vol de bois dans trois forêts de Sainte-Marie, de créer de nouveaux emplois plus respectueux de l’environnement, et d’organiser dans les villages et au travers d’émissions de radio des séances d’informations sur les enjeux de préservation des écosystèmes pour encourager les changements de pratiques.

Deux nouvelles forêts protégées grâce à l’appui de Maisons du Monde Foundation

Le Gret et l’association locale qu’il accompagne depuis sa création, la PCADDISM (pour “Plateforme de concertation et d’appui au développement durable de l’île de Sainte-Marie”), oeuvrent main dans la main afin d’enrayer le processus de déforestation et de créer, à terme, une aire protégée marine et terrestre, gérée conjointement par l’Etat et les habitant·e·s de l’île. En faisant émerger une dynamique collective communautaire en faveur de la protection des biens communs de l’île, ce projet encourage la réappropriation par la population du contrôle des ressources naturelles de leur territoire.

L’implication des acteurs locaux et le soutien aux activités économiques sont en effet des composantes essentielles de ce projet, soutenu depuis sa création en 2016 par Maisons du Monde Foundation. Les dons récoltés grâce à cette nouvelle opération d’arrondi en caisse devraient permettre d’étendre les actions de conservation et de restauration à deux autres forêts naturelles de Sainte-Marie, de multiplier par six le nombre de personnes qui pourront bénéficier d’un accompagnement pour développer leur propre activité (maraîchage, aviculture ou autre), et de poser les jalons de la future aire protégée à travers la mise en place d’instances de préfiguration.

Impact attendu du projet – Principaux chiffres

  • 20 000 arbres plantés pendant la durée du projet, dont 10 % d’espèces menacées.
  • 2 000 plants de palétuviers restaurés.
  • 50 % de diminution des délits de coupe, feux et braconnages en forêt et dans les mangroves.
  • 300 ménages formés pour développer des activités d’agroécologie, d’élevage ou de cultures de rente (vanille, girofle).
  • 30 000 habitant·e·s au cœur du processus de concertation et de consultation concernant les décisions d’aménagement et de gestion de leur territoire, grâce à la création d’une aire protégée.

Lire aussi

Publications
24/10/2023

Un nouveau MOOC sur les politiques foncières dans les pays du Sud

Lire plus
Publications
31/08/2023

Le Gret publie son rapport annuel 2022

Lire plus
Publications
21/03/2023

Préservation des forêts au Sénégal : l’essor d’une dynamique citoyenne

Lire plus