14 décembre 2022
Systèmes alimentaires Agroécologie Politiques de coopération et de développement Cambodge

De la Province de Siem Reap aux Hauts-de-Seine, dix ans de coopération en faveur de l’agroécologie

Actualité

Au Cambodge, l’agriculture emploie et fait vivre la moitié de la population active. Pourtant, l’insécurité alimentaire et la malnutrition perdurent dans le pays. À Siem Reap, dans le nord-ouest, les exploitations familiales peinent à satisfaire la demande croissante pour des aliments sains et naturels, et se heurtent à la concurrence des produits importés.

Depuis 2010, le Département des Hauts-de-Seine et la Province de Siem Reap au Cambodge collaborent pour réduire l’insécurité alimentaire et améliorer les conditions de vie des plus vulnérables. Ce travail de coopération s’appuie sur deux ONG françaises, le Gret et Agrisud, qui mettent en œuvre des activités visant à soutenir une agriculture durable et résiliente au changement climatique, des filières courtes valorisant les produits locaux et l’accès à une nourriture saine, variée et en quantité suffisante pour la population de Siem Reap, y compris en période de crise (sanitaire, climatique, économique, etc.).

Concrètement, le Gret forme les petites exploitations familiales aux techniques agroécologiques pour la production de légumes, de riz et de poulet. Son but est d’intensifier et diversifier la production tout en réduisant l’utilisation d’intrants chimiques externes. Les équipes du Gret sensibilisent également les populations aux bonnes pratiques alimentaires. Elles appuient la structuration des filières courtes et des organisations de producteurs avec, notamment, la création de trois coopératives. Elles développent enfin des services de proximité tels que le conseil agricole, l’épargne et le crédit ainsi que des mécanismes de certification par les pairs de la qualité des produits issus de l’agroécologie. Depuis peu, le programme travaille avec les autorités locales sur un projet pilote de valorisation des déchets verts d’un marché en lombricompostage. Ce projet appuie environ 1 800 personnes par an, dans 54 villages.

Le programme Apici est maintenant à un tournant, où la capitalisation des plus de dix ans d’expérience et un passage à l’échelle sont primordiaux. Afin de renforcer les liens entre les acteurs des deux territoires et avancer dans cette direction, une délégation des autorités provinciales de Siem Reap est venue visiter des acteur∙rice∙s de l’agroécologie en France. À cette occasion, une exposition a été organisée au parc des Chanteraines cet automne, mettant en lumière de façon ludique et éducative les activités du programme. Une délégation du Conseil départemental des Hauts-de-Seine s’est rendue à Siem Reap en novembre 2022 pour renforcer encore le partenariat.

Henry de Cazotte, président du Gret, a accompagné la délégation des Hauts-de-Seine durant cette visite. « Le passage à l’échelle du projet Apici est aujourd’hui nécessaire. Si l’appui du Conseil départemental peut être envisagé jusqu’en 2028 (date des prochaines élections municipales), il faut dès à présent changer la perspective du projet en vue de pérenniser les acquis dans un cadre plus large, au niveau de la Province de Siem Reap notamment. Pour ce faire, il est nécessaire d’accompagner les institutions locales pour l’identification d’un comité de pilotage cambodgien associant les différents départements concernés : agriculture, commerce, environnement, tourisme, emploi ».

Georges Siffredi, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine et Marie-Laure Godin, vice-présidente en charge des affaires internationales ont pu observer, lors de leur visite, les impacts des financements de la coopération dans la province de Siem Reap. Le vice-gouverneur de la province s’est également joint à la délégation, témoignant de l’importance de ce programme et des nombreuses perspectives à venir dans un partenariat renforcé et à plus grande échelle. 

Lire aussi

Publications
31/01/2023

L’impact des accords européens et internationaux sur le commerce des produits alimentaires

Lire plus
Publications
30/01/2023

En Guinée forestière, une société civile structurée pour protéger l’environnement

Lire plus
Publications
30/01/2023

Biodiversité : replacer les populations au cœur de la gouvernance des aires protégées

Lire plus