Capitalisation de projets de développement de mini-réseaux électriques en Afrique portés par des ONG

Retour d’expériences
Services essentiels locaux Energie
    Alexis CAUJOLLE (Geres), Yves MAIGNE (Fondem), Juliette DARLU & Emeline MOREAU (Gret)
  • Études et rapports
  • Éditeur : Gret, Fondem, Geres
  • Collection :
  • Langue : Français
  • Année : 2022
  • 65 p.

Si les ONG ont été à l’avant-garde du développement de l’électrification rurale décentralisée par énergie renouvelable, leur rôle a évolué au fur et à mesure que cette approche d’électrification se généralise.  L’apprentissage issu des actions de terrain et de négociation avec les parties prenantes de l’électrification rurale leur permettent aujourd’hui de partager leur expérience pour accroitre l’efficacité des projets à venir.

Les programmes et projets étudiés sont : Boréale & Resouth (Fondem) et Rhyviere 1 & 2 (Gret) à Madagascar ; Ecodev (Geres) au Mali.

Les objectifs de cette capitalisation des expériences entre pairs sont triples et s’alimentent l’un, l’autre :

  • Identifier et partager les conditions de succès / leviers et les échecs / freins ;
  • Améliorer les pratiques et les modalités d’intervention ;
  • Faciliter les interventions terrain, permettre une réplication des projets et améliorer les impacts sur le long terme.

Trois axes ont été identifiés :

  1. Identifier et mettre en lien / organiser les parties prenantes incontournables à la réussite du projet
  2. S’assurer de la viabilité économique des projets et de la pertinence des modes opératoires et de la durabilité de la gouvernance sur le long terme
  3. Gérer la ressource humaine localement pour une organisation cohérente et durable

Cette étude est une commande de l’Agence Française de Développement (AFD) et s’inscrit dans une capitalisation plus large sur les mini-réseaux électriques impliquant des opérateurs privés (disponible ici).

Le document de capitalisation des ONG (Geres, Fondem et Gret) est disponible en téléchargement