28 septembre 2022
Services essentiels locaux Energie Mali Madagascar

Publication de l’étude « Capitalisation des expériences de projets de mini-réseaux électriques portés par des ONG »

L’Agence française de développement (AFD) a commandité en 2021 une étude de capitalisation centrée sur les pratiques et modalités d’intervention lors de la mise en place d’infrastructures énergétiques afin de faciliter la réplication des projets de mini-réseaux électriques et d’améliorer les impacts sur le long terme.

Répondant à cette sollicitation et forts de leur expériences de terrain respectives, la Fondem, le Geres et le Gret ont ainsi co-écrit cette capitalisation, s’appuyant sur des projets de mini-réseaux électriques alimentés par des sources d’énergies renouvelables au Mali et à Madagascar. La logique de travail a été l’apprentissage mutuel entre pairs en se basant sur les résultats et les retours d’expérience de projets existants.

L’étude permet aujourd’hui d’aboutir à trois conclusions principales :

  • Des projets encore techniquement et économiquement fragiles

Les projets d’électrification rurale présentent des équilibres économiques encore instables. Cette fragilité requiert un réel suivi et l’évaluation des impacts à moyen terme. Des modalités de refinancement sont également nécessaires pour assurer leur pérennité. 

  • La prise en compte de l’hybridation des règles de fonctionnement

Sur les questions de contractualisation et de gouvernance locale des services en zone rurale, la prise en compte des dynamiques sociales (équilibres et jeux d’acteurs) et des processus d’hybridation entre normes formelles et informelles (contrats, normes, réglementation) est nécessaire.

  • L’importance de la dimension inclusive des projets devant cibler l’ensemble des populations

Malgré les dispositifs d’accès (subvention au raccordement, facilité de paiements, grilles tarifaires adaptées, etc.), une part significative de la population est laissée en marge des services électriques proposés. Des retours d’expériences doivent être organisés afin de mieux comprendre l’efficacité et les limites de ces mécanismes, et ainsi contribuer à l’élaboration de politiques publiques visant l’accès universel. Tous les acteurs du secteur de l’électrification rurale (agences d’électrification, bailleurs, ONG, autorités de régulation et entreprises) ont un rôle à jouer pour une plus grande inclusion des populations.

Un webinaire sera organisé prochainement par les ONG portant la capitalisation pour présenter plus en détail ces résultats.

Lire aussi

2022/11/18

Un atelier pour favoriser les liens entre agriculture et nutrition en Guinée

Lire plus
2022/11/10

Disparition de Martine François

Lire plus
2022/11/10

Togo : des communes engagées pour le climat

Lire plus