JADE
Jeunesses actrices du monde de demain
Projet de terrain

Accompagner les jeunesses à devenir actrices de leur insertion et du développement de leurs territoires

La part des jeunes âgé·es de 15 à 24 ans représente aujourd’hui 16 % de
la population mondiale et leur nombre devrait atteindre près de 1,3 milliard d’individus en 2030. La question de leur intégration et de leur accompagnement devient ainsi un véritable enjeu, particulièrement en Asie du Sud-Est et en Afrique subsaharienne. Face à ce constat, et à travers la Convention programme JADE, le Gret souhaite favoriser durablement l’accompagnement et l’insertion des jeunes.

Forts d’une longue expérience dans le domaine de l’inclusion économique des jeunes, le Gret et ses partenaires favorisent un meilleur accompagnement des jeunesses et contribuent ainsi à l’amélioration de leur capacité d’insertion afin que celles-ci deviennent un levier de changement. Lancé en juillet 2020 et financé par l’Agence française de développement, JADE est un programme pilote qui introduit la réflexion sur les jeunesses comme un thème transversal de développement et vise à structurer un traitement multidimensionnel de l’insertion des jeunes. Ce programme conçoit et expérimente des modalités pertinentes et innovantes d’accompagnement des jeunes dans leur insertion intégrale (économique et professionnelle, sociale et citoyenne, environnementale et climatique). Les jeunes sont ainsi considéré·es comme acteurs et actrices de changement et non plus seulement comme de simples bénéficiaires d’actions de développement.

L’insertion intégrale

Processus par lequel une personne intègre et questionne les normes, les valeurs et exigences de la société et du territoire dans lesquels elle vit, y est reconnue et agit. L’insertion s’inscrit dans une dynamique multidimensionnelle, ayant vocation à donner la capacité à toute personne d’exercer à la fois un rôle économique en étant acteur de son autonomisation financière, un rôle social en étant acteur de sa citoyenneté et de son engagement sociétal et un rôle environnemental et climatique en étant acteur dans la réponse aux enjeux de la transition écologique.

Une première phase expérimentale fondée sur une expertise reconnue en matière d’insertion professionnelle

JADE 1 (2020-2023) a permis de poser les fondements d’une stratégie inclusive d’accompagnement des jeunes via la mise en œuvre d’appuis innovants et structurants, favorisant leur insertion intégrale et leur positionnement en tant qu’acteurs et actrices d’un développement durable et soutenable de leurs territoires.

A travers 11 projets, le programme s’est déroulé dans six pays : Guinée, Haïti, en République du Congo, Mauritanie, Mali et Sénégal. Cette phase a permis de saisir l’étendue des différents enjeux à prendre en compte pour réussir l’approche de l’insertion intégrale tels qu’une définition des jeunesses qui soit partagée, la question des softskills comme facteur favorisant l’insertion, les rapports intergénérationnels, les contextes de fragilité mais aussi le verdissement des métiers.

 

Les objectifs du programme

  • Améliorer l’insertion intégrale de 21 281 jeunes.
  • Renforcer les capacités de la société civile dans les pays d’intervention dans la prise en compte des jeunesses dans ses interventions et ses gouvernances.
  • Renforcer les capacités des organisations françaises de solidarité dans la prise en compte des jeunesses dans leurs interventions et leur gouvernance.

 

Les résultats de JADE 1

  • 13 131 jeunes, dont 50% de femmes,
    accompagné·es dans l’accès à l’emploi
    ou à l’auto-emploi.
  • 5 681 jeunes sensibilisé·e·s aux sujets sociaux, citoyens, environnementaux
    et climatiques.
  • 30 initiatives durables portées par des jeunes ont été accompagnées par le programme.
  • 81 associations et groupements de jeunes renforcés.

Une phase 2 d’approfondissement thématique et d’extension géographique

Pour sa deuxième phase (2024-2026), le programme JADE souhaite renforcer la stratégie d’accompagnement à l’insertion intégrale des jeunes au travers d’une approche transformatrice sur la place donnée aux jeunes en tant qu’acteurs sociaux et écocitoyens de leurs territoires.

En tenant compte des leçons apprises lors de la première phase, les équipes du projet vont mettre en place plusieurs dispositifs de formation et d’insertion adaptés aux besoins du marché de travail local et aux enjeux de la transition écologique. Il s’agît également d’appuyer différents acteurs locaux dans leurs structurations et le déploiement de l’approche insertion intégrale des jeunes.

A propos de la jeunesse et la transition écologique, lire : La transition écologique représente-elle un potentiel d’emplois pour les jeunes ?

Cette seconde phase du programme a pour enjeux principaux :

  • la consolidation d’une vision commune sur l’approche de l’insertion intégrale,
  • le renforcement de la prise en compte des thématiques transversales dans les projets (genre, transition écologique, entrepreneuriat, citoyenneté) à travers une activité de recherche-action,
  • la consolidation du système de suivi-évaluation des projets.

Pour la phase 2, le programme se déroule dans les 9 pays suivants :
Haïti, Sénégal, Mauritanie, Guinée, Congo Brazzaville, Madagascar, Vietnam, Cambodge, Myanmar

Les résultats attendus

Dans le cadre de la phase 2, les résultats escomptés se concentrent sur plusieurs axes.

Tout d’abord, 2310 jeunes, femmes et hommes, sont accompagnés dans leur préparation à l’emploi ou à la création d’activités génératrices de revenus, visant ainsi à renforcer leur autonomie financière. En parallèle, le programme renforce 31 dispositifs d’orientation, de formation et d’insertion, adoptant une approche intégrale pour mieux répondre aux besoins diversifiés des jeunes. De plus, 9 107 jeunes personnes sont informées et sensibilisées sur des sujets transversaux liés aux défis territoriaux, tandis que 50 initiatives en lien avec les enjeux territoriaux portées par des jeunes, individuellement ou collectivement, sont accompagnées par le programme.

Dans le même temps, le programme accompagne 46 associations et groupements de jeunes dans la mise en œuvre d’initiatives sociales ou écologiques. Enfin, 16 instances locales de décision et de concertation voient leur capacité renforcée.

Les partenaires du projet

Le projet compte sur la collaboration de plusieurs partenaires essentiels, dont BATIK International, Geres, Lipob Congo, AGUIDE Guinée, VIETNET Vietnam, Women’Union Vietnam, Y’EN A MARRE Sénégal et Social Change Factory Sénégal. Ces partenaires fournissent une expertise et un soutien précieux pour atteindre les objectifs du programme, renforçant ainsi son impact et sa portée.

Nos valeurs représentées dans ce projet

Empowerment :
Encourager chacun.e à passer à l'action, à penser, à inventer et à se réinventer à s'organiser collectivement pour façonner un monde plus solidaire.
Justice sociale :
Lutter pour la dignité de tou.te.s à travers plus de justice sociale.
Résilience :
Rendre les sociétés et les écosystèmes plus résilients face aux chocs climatiques, environnementaux, sociaux ou économiques.
Projet en cours
Date de début 01/07/2020 date de fin 31/12/2026
Budget : 8 492 307 €
Contact projet :
Camille Paquet

Accompagner les jeunesses à devenir actrices du monde de demain

Partenaires de la phase 2