Aicha Saint-Louis
Appui aux Initiatives des collectivités locales pour l'eau et l'assainissement dans la Région de St Louis
Projet de terrain
Sénégal

Le Sénégal a inscrit comme priorité de développement l’accès universel à l’eau à l’horizon 2030 dans le cadre de la réalisation des objectifs de développement durables (ODD). Des réformes institutionnelles ont été opérées pour la gestion de l’eau en milieu rural avec la création de l’Office des forages ruraux en 2014. L’une des principales missions de l’Office est d’organiser la gestion des systèmes d’alimentation en eau potable et du patrimoine de l’hydraulique rurale dans une approche professionnelle et participative. En assainissement, la Stratégie nationale de l’assainissement rural guide aujourd’hui le développement de l’accès à un assainissement amélioré.

À l’occasion de la tenue du Forum mondial de l’eau prévue en 2022 à Dakar sur le thème de « La sécurité de l’eau pour la paix et le développement durable », le Gret, l’Agence régionale de développement de Saint-Louis et leurs partenaires lancent le projet Aicha 21 avec l’appui du Syndicat des Eaux d’Ile-de- France et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, de l’Office des forages ruraux (Ofor) et de l’Office national de l’assainissement (Onas). Ce projet est une nouvelle phase du projet Aicha qui a débuté en 2012 (voir plus bas).

Pour la première fois, un pays de l’Afrique subsaharienne a l’occasion d’accueillir ce rendez-vous international. Cet événement sera une opportunité pour faire un plaidoyer sur la coopération, la gouvernance territoriale et l’atteinte des ODD.

 

L’objectif du projet Aicha FME 21

L’objectif visé à travers ce projet est d’améliorer les conditions de vie des populations des collectivités territoriales les moins desservies en services d’eau potable et d’assainissement, par la mise en œuvre de solutions durables d’accès à ces services.

Cette nouvelle phase du projet se déroule du 01/06/2020 au 31/05/2023 pour un budget d’1 143 500 euros avec le soutien de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, le Syndicat des eaux d’Ile-de-France, l’Office des forages ruraux (Sénégal) et l’Office national de l’assainissement du Sénégal.

 

Trois partenaires ancrés dans le territoire

Le Gret, organisation de solidarité internationale, est en charge de la coordination générale du projet, du volet d’ingénierie technique et sociale et de l’assistance à maîtrise d’ouvrage.

L’Agence régionale de développement de Saint-Louis est responsable spécifique de la mise en œuvre des études socioéconomiques et environnementales, de l’appui à la maîtrise d’ouvrage et du renforcement des collectivités. Elle est aussi responsable de la mise en place et du suivi du cadre de concertation régional sur l’eau et l’assainissement et de l’élaboration d’une stratégie régionale d’accès durable à l’eau avec l’appui du Gret.

Le Partenariat participe à la mise en œuvre du projet sur les aspects de sensibilisation à l’hygiène, de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les lieux publics.

 

 

Les nouveautés de cette nouvelle phase

Une stratégie de sortie et transfert de compétences au sein de l’Agence régionale de Saint-Louis pour assurer la durabilité des acquis :

  • la fonction de chef de projet a été transférée à l’ARD pour encourager une meilleure appropriation et appréhension du projet ;
  • dans cette phase, il y a également une participation plus importante de l’Agence régionale de développement, à travers une implication plus importante des agents sur le projet (valorisation).

Une gouvernance des services : participer à l’amélioration de la réforme de l’hydraulique :

  • le programme va accompagner la mise en place des comités de suivi locaux des délégations de service public (suivi technique et financier des services d’eau) ;
  • des activités du projet sont programmées dans le périmètre affermé de la SEOH, une entreprise délégataire d’un service d’eau potable. Ceci permettra d’améliorer la collaboration entre les collectivités locales et les opérateurs privés.

La gestion intégrée des ressources en eau (Gire) prise en compte dans cette nouvelle phase avec un portage du Cadre régional de concertation des acteurs de l’eau et de l’assainissement :

Une étude sur la Gire sera initiée dans cette phase du programme. Cette étude sera portée par le cadre de concertation régional de l’eau et de l’assainissement de Saint- Louis.

L’assainissement dans les villes secondaires :

  • étude et mise en œuvre d’une filière complète d’assainissement à Ross Béthio ;
  • mise en place de dispositifs de suivi des services de boues de vidange via le Suivi Technique et Financier des services d’Assainissement.

 

Les acteurs locaux pour l’eau et l’assainissement dans la région de Saint-Louis

  • Cinq communes ciblées, maîtres d’ouvrage locaux des services mis en place : Ross Béthio, Diama, Bokhol, Guédé Village et Médina Ndiathbé.
  • Les opérateurs privés : bureaux d’études, entreprises de travaux, et délégataires de service d’eau impliqués dans la mise en œuvre.
  • Les usager·e·s des services d’eau et d’assainissement de la région de Saint-Louis sont des parties prenantes du projet aux côtés des pouvoirs publics et des entreprises privées.
  • Les services régionaux : la Division régionale de l’hydraulique, la Division régionale de l’assainissement apportent un appui-conseil au projet Aicha.
  • L’Office des forages ruraux du Sénégal : à travers le programme Aicha 21, l’Office a matérialisé sa mission d’appui au collectivités territoriales.
  • L’Office national de l’assainissement pilote et met en œuvre la politique nationale de l’assainissement en milieu rural.
  • La CPCSP (Cellule de planification, de coordination et de suivi des programmes du ministère de l’Eau et de l’Assainissement)

 

Quelques informations sur les phases précédentes du projet Aicha

Aicha I

La première phase du projet Aicha s’est déroulée du 22/02/2012 au 21/05/2015 pour un budget de 1 391 174 euros. Le Gret est intervenu comme assistant à la maîtrise d’ouvrage (Consulter la fiche projet).

Déclinaison du programme hydraulique de la Région de Saint Louis, le projet Aicha St Louis vise à améliorer l’accès à l’eau et l’assainissement dans 4 communautés rurales. Il s’agit de renforcer les capacités de pilotage et de maitrise d’ouvrage des collectivités locales, de mettre en œuvre des solutions techniques et organisationnelles adaptées au gros bourgs ruraux, et de professionnaliser la gestion et le suivi des services.

Le projet était structuré autour de trois axes d’intervention:

  1. Le renforcement des compétences de maîtrise d’ouvrage des collectivités locales dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement ;
  2. L’amélioration durable de l’accès à l’eau potable de 18 000 personnes vivant dans des localités rurales via la mise en œuvre de solutions techniques et organisationnelles adaptées ;
  3. L’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les lieux publics et sensibiliser la population aux bonnes pratiques d’hygiène

Le Gret est intervenu comme assistant à la maîtrise d’ouvrage. Plus spécifiquement, les activités suivantes mises en œuvre:

  • Gestion de projet et animation de l’Unité de Gestion de Projet (UGP)
  • Appui aux collectivités locales de la Région de Saint-Louis en matière de planification et de passation des marchés publics
  • Animation du processus de concertation régionale dans le domaine de l’eau potable et l’assainissement
  • Renforcement des compétences techniques de l’ARD
  • Mise en place et appui aux associations des usagers des forages
  • Appui à la maitrise d’œuvre pour les travaux de génie civil et d’hydraulique
  • Expérimentations sur les dispositifs d’hydraulique pastorale
  • Définition et mise en place de modes de gestion et de suivi des services d’eau potable

 

Dans le cadre du projet, un atlas de l’eau et de l’assainissement dans la région a été réalisé. Il comprend des cartes de présentation et de caractérisation de la région de Saint Louis, de localisation des services d’eau potable, de la typologie des systèmes, de suivi du patrimoine, des taux d’accès en eau et assainissement, des modes de gestion des services, des tarifs pratiqués, etc…

Partenaires financiers : Agence de l’eau Adour-Garonne, Agence de l’eau Seine Normandie, Région Midi Pyrénées, SEDIF

Partenaires techniques : Le Partenariat, ARD de Saint-Louis

Documents disponibles : Lettres d’information (n°1, n°2, n°3, n°4n°6, n°7, n°8)


Aicha II

La deuxième phase s’est déroulée du 01/01/2016 au 01/07/2017 pour un budget de 1 400 000 euros (fiche projet). La maîtrise d’œuvre de ce programme était assurée par Le Gret, l’Agence Régionale de Développement (ARD) et Le Partenariat pour le compte de la région de Saint-Louis.

Pour la phase 2, le projet était organisé autour de quatre axes d’intervention:

  1. Consolider les capacités des collectivités locales de Saint-Louis (pilotage stratégique, maîtrise d’ouvrage des services)
  2. Identifier et mettre en œuvre des solutions techniques et organisationnelles adaptées
  3. Professionnaliser la gestion et le suivi des services d’eau et d’assainissement
  4. Améliorer les pratiques d’hygiène des ménages et des élèves

Le Gret est intervenu plus spécifiquement sur les activités suivantes :

  • Animation de l’Unité de Gestion de Projet (UGP)
  • Appui aux collectivités locales en matière de planification et de passation des marchés publics
  • Animation du processus de concertation régionale dans le domaine de l’eau et l’assainissement
  • Renforcement des compétences techniques de l’ARD
  • Appui aux associations des usagers des forages et de l’Office national des forages ruraux
  • Consolidation et accompagnement de la gouvernance de l’eau,
  • Appui à la maitrise d’œuvre pour les travaux de génie civil et d’hydraulique
  • Expérimentations sur les dispositifs d’hydraulique pastorale
  • Définition et mise en place de modes de gestion et de suivi des services d’eau potable
  • Développement d’un dispositif pilote pour l’assainissement amélioré à travers le Sani marketing

Partenaires financiers : Agence de l’eau Adour-Garonne, Agence de l’eau Seine Normandie, Région Midi Pyrénées, SEDIF

Partenaires techniques : Le Partenariat, ARD de Saint-Louis

Documents disponibles : Lettres d’information (n°1, n°2, n°3)

Projet en cours
Date de début 22/02/2012 date de fin 31/05/2023
Budget : 3 934 674 €
Contact projet :
Babacar, Gueye
gueye.senegal@gret.org
Partenaires du projet