17 mai 2022
Economie et finance inclusives Services essentiels locaux Assainissement Eau Entreprenariat Sénégal

L’entrepreneuriat, une approche ascendante pour une meilleure prise en compte des besoins des habitant∙e∙s

L’hygiène et l’assainissement sont deux thématiques étroitement liées et pour lesquelles le développement d’infrastructures et de techniques adaptées au contexte local ainsi que la sensibilisation des populations occupent une place centrale. Afin d’améliorer la couverture en assainissement et répondre à la demande des ménages défavorisés, le Gret développe des solutions innovantes à travers l’entrepreneuriat, pour rendre les services plus abordables et répondre techniquement aux contraintes locales. Il propose et accompagne la mise en place de modes de gestion adaptés aux besoins et favorise la durabilité du fonctionnement des services par des actions de renforcement de capacités des acteurs locaux, et notamment celles des petit∙e∙s entrepreneur∙e∙s.

À travers les exemples des projets Dignité et Santé et Asap, menés au Sénégal, observons comment le renforcement des capacités entrepreneuriales peut être un levier puissant d’amélioration des conditions de vie des habitant∙e∙s.

Une expérience internationale dupliquée localement de manière intégrée

En voulant changer de paradigme pour améliorer le taux d’accès à l’assainissement en milieu rural, l’État du Sénégal a adopté en 2016 une stratégie nationale de l’assainissement rural faisant la part belle au marketing de l’assainissement. On assiste ainsi à l’émergence d’un entrepreneuriat local de l’assainissement qui joue un rôle d’interface entre les ménages (devenus clients et non plus bénéficiaires) et les projets. L’objectif étant, d’ici l’horizon 2025, d’abandonner progressivement la subvention de la demande au profit de l’offre en familiarisant les ménages à se tourner vers ces opérateurs et opératrices pour leur projet d’assainissement individuel ou collectif.

Des projets ont depuis lors expérimenté cette nouvelle approche, et notamment le projet Asap mené par le Gret avec le soutien de l’Union européenne dans 15 communes de la région de Tambacounda. Fort de ses expériences antérieures à Madagascar et au Burkina Faso, le Gret a tenté de dupliquer la stratégie de marketing social de l’assainissement sur cette nouvelle géographie.

De la huitaine d’opérateurs installés dans le cadre du projet Asap, celui de la commune de Dialacoto s’est particulièrement distingué par son approche méthodologique et en réalisant 34 % des ventes de latrines familiales. Présent sur le Village de l’assainissement du Forum mondial de l’Eau, Mouhamed Yatara, président du GIE Adad de Dialacoto, a pu valoriser son parcours et partager son expérience auprès du public et d’autres opérateurs de l’assainissement sénégalais et internationaux.

Mouhamed Yatara sur le Village de l’assainissement au FME ©Gret

Si le Gret a accompagné l’opérateur en renforçant les capacités de ses équipes (techniques de construction d’ouvrages d’assainissement pour les maçons, techniques de vente pour les commerciaux, coaching entrepreneurial et gestion pour lui-même), sa réussite s’explique aussi par l’intégration de son activité aux problématiques de sa localité. À travers l’association locale qu’il représente, il s’est ainsi investi dans la lutte contre le chômage et la pauvreté en accompagnant des jeunes et des femmes vers une offre variée d’emplois, avec une volonté de participer au développement de la commune.

L’autre facteur essentiel de sa réussite est l’acceptation sociale de son activité par l’adaptation au contexte. Ainsi son action, bien qu’étant d’intérêt économique, a également un aspect social et inclusif prenant en compte les niveaux de revenus assez faibles des ménages ruraux et offrant notamment des facilités de paiement. C’est sans doute cette interprétation « sociale » de la stratégie qui explique son succès.

L’apport du Gret a quant à lui reposé sur plusieurs innovations technologiques issues de ses expériences passées. Elles consistent notamment en la préfabrication de différentes parties de l’ouvrage (dalles et buses), permettant ainsi des gains de temps au montage. Le matériel de transport des personnes, matériaux et matériels (moto tricycle plus adapté pour les déplacements en milieu rural) et les coûts des matériaux des premiers ouvrages ont été préfinancés par le projet et remboursés au fur et à mesure du développement de l’entreprise. Par ailleurs, les équipes de construction ont été formées et réparties en corps de métiers, permettant de répondre efficacement et dans les délais aux demandes des clients.

L’entrepreneuriat comme vitrine des besoins des habitant∙e∙s

La maîtrise du marketing social par les équipes du Gret fait aussi la force de ce type de projet. C’est sur ce même principe d’intervention que le Gret accompagne depuis 2020 à travers le projet Dignité et Santé, le GIE Fantaa, un groupement de femmes de la commune sénégalaise de Bani Israël qui développe, fabrique et vend des serviettes hygiéniques lavables aux femmes et aux filles, une innovation économique et sociale marquante en contexte rural.

Face au manque de débouchés et de diversification économique rentable en zone rurale, l’entrepreneuriat est souvent perçu comme une opportunité durable de développement économique, notamment via la création d’emplois.

Seule ONG au Sénégal à accompagner des groupements de femmes sur cette thématique, l’appui du Gret en renforcement de capacité (élaboration et mise à jour du plan d’affaires, de la comptabilité simplifiée et du marketing) a favorisé l’émulation d’un groupe dynamique très organisé réparti en plusieurs équipes (production, communication/sensibilisation, vente, trésorerie et gestion de stock). Cette structuration efficace et les stratégies marketing qu’elles mettent en place permettent aujourd’hui aux femmes du GIE Fantaa de faciliter l’acquisition de serviettes hygiéniques lavables aux femmes et jeunes filles en dehors de leur localité d’origine, et même de leur département. Jeunes et connectées, elles ajoutent aux prospections classiques une communication dynamique sur les réseaux sociaux (WhatsApp, Facebook, TikTok), notamment à destination des jeunes.

Les coûts de production des serviettes ne génèrent pas beaucoup de bénéfices mais les femmes du GIE ont opté pour une démarche sociale et solidaire assumée, préférant avant tout se mettre au service de leur communauté. La mise en place de mécanismes de financement comme la tontine favorise également l’accès de ces produits à toutes les femmes et jeunes filles de la localité, et permet un fort engagement auprès des groupements de femmes qu’elles prospectent. Chaque livraison est par ailleurs accompagnée de sensibilisation et des visites de suivi après-vente sont faites par les commerciales du GIE. Une certaine solidarité se développe ainsi au sein de la communauté vis-à-vis de l’activité de Fantaa, touchant également les hommes. Du fait de la confiance et du professionnalisme reconnu du groupement, beaucoup d’hommes achètent désormais ces produits pour leurs épouses et leurs filles. Un changement global et positif de comportement relatif à la gestion de l’hygiène menstruelle se fait ainsi ressentir dans toutes les couches de la population des localités touchées par l’entreprise.

Aïssatou Sy, chargée du projet Dignité & Santé au Gret Sénégal ©Gret

À travers cette activité, les femmes deviennent autonomes et ont une activité génératrice de revenus durables et valorisante. Les bénéfices réalisés leur permettent de satisfaire leurs besoins et de participer aux dépenses du foyer, au même titre que les hommes : un grand pas en avant vers l’égalité !

L’implication des hommes a par ailleurs beaucoup contribué aux engagements des femmes dans le projet. Il a également été constaté que les activités de sensibilisation menées par les femmes ont eu un impact fort sur l’appropriation et donc l’adoption des bonnes pratiques de gestion de l’hygiène menstruelle.

La réussite du GIE Fantaa amène maintenant de nouvelles opportunités de diversification : couches pour bébé/personnes adultes, culottes menstruelles et protège-slips sont maintenant à l’ordre du jour pour cette entreprise bien structurée, également capable d’adapter son organisation en fonction du marché. La pérennité du groupement semble aujourd’hui bien engagée, et les projections de ses activités à long terme sont positives.

Bien que l’entrepreneuriat soit soumis à de nombreux aléas et échecs, ces deux expériences réussies permettent aujourd’hui au Gret de construire et partager des connaissances en la matière, et d’affiner sa stratégie de développement d’entreprises sociales et solidaires. Enfin, rappelons que les initiatives pensées localement seront toujours plus adaptées au contexte, aux besoins et aux aspirations des populations que les solutions importées, souvent moins bien acceptées et moins pérennes. Pour un développement durable et inclusif, l’ESS est ainsi un levier puissant d’initiatives.

Lire aussi

2022/11/18

Un atelier pour favoriser les liens entre agriculture et nutrition en Guinée

Lire plus
2022/11/10

Disparition de Martine François

Lire plus
2022/11/10

Togo : des communes engagées pour le climat

Lire plus