17 mai 2022
Services essentiels locaux Déchets Formation professionnelle Congo

Lancement du test du tri à la source et compostage individuel auprès des ménages à Nkayi et Owando !

Début mars, 150 composteurs et poubelles ont été distribués à plus de 200 ménages des communes de Nkayi et Owando, en République du Congo. Cette opération entre dans le cadre d’un test grandeur nature lancé par le Gret et devrait être étendue à tous les ménages des deux communes.

Depuis 2021, le Gret participe au programme Villes résilientes soutenu par l’Union européenne, et accompagne les acteurs locaux des communes de Nkayi et Owando à travers le renforcement d’une gouvernance locale inclusive et sensible aux questions du genre dans la mise en place des services d’assainissement durables pour les déchets et les eaux usées.

Une problématique majeure dans les centres urbains

La gestion des déchets dans les pays du Sud est souvent confrontée à l’épineux problème du financement pérenne, rendant difficile la cohésion efficace et durable entre les différents maillons du service de collecte et de traitement.

Pour limiter la pression sur ces services encore fragiles, la révision du schéma directeur de gestion des déchets à Nkayi et Owando réalisée en 2021 a mis l’accent sur la prévention et la réduction des déchets à la source. Au vu des quantités importantes des déchets organiques présents dans les poubelles des ménages et des dynamiques de maraîchage urbain, il a ainsi été proposé la mise en place du tri des déchets et du compostage individuel au sein des ménages. L’objectif est d’instituer un service gagnant-gagnant entre l’ensemble des acteurs, y compris la planète !

Réduire et trier pour alléger les services de collecte

Début mars, ce sont ainsi 150 composteurs de différentes capacités qui ont été distribués à 228 ménages dans les deux communes pour amorcer cette phase de test. Les déchets organiques sont triés par les ménages et déposés dans leur composteur, tandis que les autres déchets comme le plastique ou encore le verre sont déposés dans les poubelles ménagères. Assuré à Nkayi par l’ONG Renaduc et à Owando par la dynamique des jeunes TOVE, le service de pré-collecte passe alors une fois par semaine pour collecter les déchets et vérifier le respect des consignes de tri. L’impact sur l’environnement s’en trouve donc réduit, et la démarche bénéficie aussi au service de ramassage qui, avec moins de déchets à collecter, gagne en efficacité.

Parallèlement, les animateurs du Gret de ses deux partenaires, l’AFDB et l’ACP, mènent un travail de sensibilisation des ménages dans ce processus visant à changer des pratiques ancrées (rejet des déchets dans la parcelle, balayage, entassement, puis enfouissement ou incinération). Les animateurs du Gret et les agents de pré-collecte assurent un suivi-évaluation des indicateurs de ce dispositif test, comme le respect des pratiques de tri, la fréquence de pré-collecte, ou le taux de recouvrement, avant le passage à l’échelle lors du lancement du service prévu pour le deuxième trimestre 2023.

Lire aussi

Array

En route pour le Forum Urbain Mondial de Katowice

Lire plus
Array

Rhyviere II : plus qu’un projet d’électrification rurale

Lire plus
Array

Menaces sur le lait local en Afrique de l’Ouest

Lire plus