La participation citoyenne, un levier pour des services plus étendus, plus fonctionnels et plus justes ?

Journée d'échanges ContrEauverses, 23 février 2018
Assainissement Eau Politiques de coopération et de développement
  • Auteur : Coordinateurs : Mathieu Le Corre et Thomas Le Jeune (Gret)
  • Editeur : Éditions du Gret
  • Collection : Débats et controverses
  • Langue : Français
  • Année : 2019
  • 128 p.
  • 978-2-86844-323-6

Collection: Débats et controverses

La collection se compose de textes issus de journées thématiques, de séminaires, de  tables rondes et d’ateliers. Ces événements rassemblent,  autour des grandes thématiques animant le monde du développement, des panels composés de praticiens, chercheurs et bailleurs. Elle couvre également des actes de colloques et conférences. Le contenu, uniquement textuel, alterne entre des restitutions fidèles des communications et tables rondes, et des synthèses des discussions.

La participation citoyenne fait référence aux processus et modalités d’implication des populations dans les projets de développement et les politiques publiques. Aujourd’hui considérée comme un tournant significatif dans les stratégies et modalités de coopération internationale, elle relève encore de concepts flous et reste parfois cantonnée à des formes plus incantatoires qu’effectives.

Dans le cas de projets d’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement, la participation citoyenne peut servir des objectifs d’équité d’accès aux services et de renforcement de la démocratie, ou encore servir d’outil d’amélioration de la qualité de ces services. Mais comment se concrétise-t-elle sur les terrains d’intervention ? Avec quels acteurs sociaux ? Et pour quels résultats ?

En s’efforçant de répondre à certaines de ces questions, cette journée de ContrEauverses, co-organisée par l’Agence française de développement (AFD) et le Gret, privilégie un registre empirique pour explorer les différentes formes de participation citoyenne liées aux projets. Elle donne pour cela la place aux échanges d’expériences et d’analyses entre praticiens et chercheurs, et initie un premier point d’étape dans une réflexion qui reste encore à prolonger.