Café Lumière
Electrification rurale et développement économique à Madagascar
Madagascar

Avec un taux d’accès à l’électricité de seulement 4,8% en zone rurale, Madagascar est l’un des pays les moins bien électrifiés du continent africain. Près de 14 millions de personnes vivent sans accès à des services énergétiques modernes, s’éclairant principalement à la bougie ou à la lampe à pétrole. Peu d’activités économiques productives peuvent se développer sans électricité, laissant alors le potentiel économique de ces zones en grande partie inexploité.

Les services publics telles que les écoles et les centres de santé pâtissent également de cette situation, avec un impact négatif sur l’efficacité des services de santé et l’accès à l’éducation. Améliorer l’accès à l’électricité pour ces ménages ruraux constitue donc à la fois un enjeu de développement économique et d’amélioration du niveau de vie.

Le projet Café Lumière propose une réponse s’appuyant sur un dispositif d’électrification situé entre l’équipement individuel et le réseau : la plateforme multifonctionnelle, ou Café Lumière. Celui-ci permet, à partir de l’énergie solaire, de développer des services marchands « productifs » (froid, transformation agroalimentaire simple, artisanat, etc.) et de confort (bureautique, charge de téléphone, éclairage, etc.) tout en électrifiant les services publics locaux (santé, éducation).

Le projet prévoit l’installation de six Cafés Lumière dans des villages isolés de la région du Vakinankaratra, bénéficiant à 20 000 personnes. Les objectifs attendus, en plus de l’accès à des services énergétiques modernes et durables, sont :

  • la création et l’essor d’activités économiques viables dans ces villages, adaptées aux besoins des populations et aux opportunités locales ;
  • l’amélioration des conditions de vie des populations par un accès à des services collectifs (santé, éducation) améliorés.

 

Le projet Café Lumière est porté par Electriciens sans Frontière, en partenariat avec le Gret et Positive Planet. Chaque ONG intervient là où ses compétences sont reconnues :

  • Électriciens sans Frontières porte le projet et pilote le volet technique (dimensionnement des services, appui à l’installation des équipements, formations techniques, etc.) grâce à son réseau de bénévoles ;
  • Le Gret coordonne les activités à Madagascar et supervise les analyses socio-économiques et la mise en place du schéma de gouvernance en lien avec les autorités nationales ;
  • Positive Planet supervise l’émergence des activités économiques dans les Cafés Lumière tout en accompagnement la mise en place de solutions de crédits pour les entrepreneurs locaux.

 

Les résultats attendus

  • 6 villages de la région de Vakinankaratra ont accès à l’électricité pour promouvoir le développement d’activités économiques, et assurer le fonctionnement de services collectifs à travers la solution Café Lumière;
  • les 6 villages sélectionnés ont développés des écosystèmes favorisant le développement économique à travers l’accès à l’électricité ;
  • les collectivités locales et les acteurs locaux sont renforcées pour assurer la gouvernance et la maintenance à long-terme des Cafés Lumières ;
  • l’Etat malgache et les acteurs du secteur disposent de références et d’outils leur permettant d’alimenter la stratégie nationale d’électrification rurale et de répliquer l’approche Café Lumière.

 

Projet terminé
Date de début 01/04/2016 date de fin 31/03/2019
Budget : 825 000 €
Contact projet :
Thierry Rabarijaona
Partenaires du projet
Logo Électriciens sans Frontières
Logo Positive planet