Typha
Promotion de l’utilisation du charbon de Typha, Mauritanie
Projet de terrain
Ressources naturelles Energie Mauritanie

Ce projet vise à favoriser un approvisionnement local en énergie domestique en proposant du charbon à base de la plante Typha comme alternative durable au charbon de bois, via la mise en place d’unités locales de production artisanale et industrielle dans le sud du Trarza en Mauritanie.

Le Typha australis (massette, quenouille) est une plante locale devenue envahissante après la construction du barrage anti-sel de Diama en 1986. Le Typha réduit les zones de production agricole et piscicole et favorise le développement de maladies hydriques.

Le projet vise à faire de cette plante, disponible en grande quantité dans le bas delta du fleuve Sénégal, une ressource énergétique locale afin de limiter son envahissement dans les zones stratégiques pour les populations et de réduire la production de charbon de bois issu de forêts non gérées de la région. La production de charbon à partir du Typha va générer de l’activité économique et des emplois dans les villages touchés par le Typha qui seront équipés d’unités de production gérées par des artisans villageois.

En partenariat avec l’Institut Supérieur d’Enseignement Technologique de Rosso (ISET) et le Parc National du Diawling (PND), le Gret travaille sur la mise au point d’un processus de production et d’un produit adapté au contexte local, la mise en place de la filière locale de production du charbon et l’appui à la commercialisation du produit dans sa zone de production et à Nouakchott.

Les dernières informations sur le projet

Babana Mohamed Lemine de l’Institut mauritanien Iset de Rosso, a été sélectionné parmi les 21 innovateurs africains gagnants sur plus de 800 candidatures dans le cadre de l’initiative « Forum Afrique – 100 innovations pour un développement durable » du ministère des Affaires étrangères. Il a présenté l’innovation « charbon de Typha » menée en partenariat avec le Gret, à Paris, le 5 décembre 2013, en amont du sommet de l’Elysée pour la Paix et la sécurité en Afrique.

Lire l’interview de Babana : https://gret.org/2013/12/3-questions-a-babana-mohamed-lemine-de-liset-de-rosso-selectionne-pour-le-forum-afrique-en-france/

Résultats attendus:

  • Actualiser les études de faisabilité technico-économiques de la filière
  • Identifier, structurer et former les groupes d’habitants qui vont participer au faucardage et à la carbonisation du typha
  • Mettre en service 20 unités artisanales et une industrielle de production de charbon de typha, selon des modes de gestion adaptés au contexte des zones de production (associative, communautaire, privée)
  • Mettre en place un programme de recherche appliquée pour améliorer le charbon de typha
  • Optimiser le processus de production et suivre la qualité de la production
  • Réaliser une étude de marché sur le charbon de typha
  • Élaborer une stratégie de commercialisation
  • Organiser des campagnes de sensibilisation sur les avantages de charbon de typha (dans les villages de production, à Rosso, à Nouakchott)
  • Faciliter la commercialisation du charbon de typha
  • Produire des recommandations pour l’utilisation du charbon de typha
  • Réaliser un guide technique sur la production de charbon de typha
  • Capitaliser et diffuser les enseignements du projet

Charbon de Typha - Mauritanie - 100 innovations pour un développement durable pour l'Afrique

Partenaires du projet
Logo APAUS
Parc national du Diawling

Lire aussi

01 avril 2022

Améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour lutter contre la covid-19 en Mauritanie rurale

Lire plus
31 mars 2022

Jeunesses actrices du monde de demain

Lire plus
23 mars 2022

Jeunes reporters citoyens

Lire plus