OFFRE D’ALTERNANCE / STAGE – CHARGE.E DE MISSION TRANSITION ECOLOGIQUE

Publié le 03 juillet 2024

1 – Contexte

1.1 – Le Gret

1.1.1 – Présentation générale

Le Gret est une organisation de solidarité internationale dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables et de promouvoir la justice sociale, tout en préservant notre planète. Créée en 1976, l’association est désormais présente en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Ses domaines d’expertise sont multiples : ressources naturelles, services essentiels, villes et habitats, insertion et emploi, nutrition et santé, systèmes alimentaires, gouvernance foncière, économie et finance inclusives.

Les actions du Gret reposent sur une démarche de recherche-action, de co-construction avec les communautés et sur la création de liens avec un vaste réseau de partenaires. En partageant leurs expériences et connaissances, ses équipes contribuent également à faire évoluer les politiques publiques et les pratiques de développement.

Dans ses interventions comme dans son fonctionnement interne, le Gret prône l’égalité de genre et la participation démocratique. L’association est aussi particulièrement engagée dans la préservation de la biodiversité et la lutte contre le changement climatique. Le contexte

1.1.2 – Groupe de Travail Transition Ecologique (GT TE)

Depuis 4 ans, le Gret a mis en place un Groupe de Travail interne sur la Transition Ecologique (GT TE). Ces années de travail ont abouti à une “Stratégie Climat” adoptée en Assemblée Générale en avril 2022. Cette stratégie repose sur les leviers suivants :

  • Levier 1 : Réduire nos émissions (au niveau de l’organisation)
  • Levier 2 : Accompagner la transition écologique, à travers nos projets et partenariats
  • Levier complémentaire optionnel : Compenser nos émissions
  • Levier transversal : Faciliter, suivre, évaluer, mobiliser des financements, communiquer et capitaliser

Le sujet de l’alternance ou du stage sera d’accompagner le GT TE dans le déploiement de cette stratégie transition écologique au siège et sur le terrain sur ces différents leviers.

1.1.3 – La cité du Développement Durable

Les bureaux du Gret sont situés au cœur du campus du Jardin d’agronomie tropicale de Paris, dont les occupants ont décidé collectivement de fonder la Cité du développement durable. Cette association regroupe une vingtaine d’organisations représentatives de la diversité des acteurs du développement durable et des transitions écologiques : banques de développement, organismes de recherche et d’enseignement supérieurs, bureaux d’étude, ONG, associations, entreprises de l’économie sociale et solidaire….

Ensemble et en lien avec tous leurs partenaires des pays du Sud, les membres se sont fixés trois missions principales au sein de la Cité :

  1. Capitaliser les connaissances académiques et expertes sur le développement durable et la solidarité internationale pour mieux en comprendre les enjeux, mutualiser les expertises et renforcer les liens entre professionnels et milieux de la recherche ;
  2. Conduire des projets de recherche-action pour approfondir et affiner les solutions expérimentées Ici et Ailleurs ;
  3. Partager avec le grand public et les décideurs pour accompagner la prise de décisions favorables au changement de modèles.

L’ambition de la Cité du développement durable est liée à la trajectoire du Jardin d’agronomie tropicale, dans lequel elle est historiquement implantée. En lien avec la Ville de Paris qui en est propriétaire, elle souhaite en faire un lieu exemplaire, une vitrine de la transition écologique et de la solidarité internationale, ainsi qu’un espace de recherche-action facilitant le dialogue entre sciences et citoyens.  Inspirée par le secteur des tiers-lieux et lieux hybrides, la Cité du développement durable est engagée dans une réflexion stratégique quant à l’avenir du modèle de gestion et de gouvernance du Jardin, et pilote une étude de préfiguration à ce sujet, en partenariat avec la Ville de Paris et la Banque des Territoires.

 

2 – Missions

La personne recrutée pour cette alternance ou du stage aura pour missions principales :

  • L’accompagnement du GT TE dans la mise en œuvre de sa stratégie et le suivi de l’accompagnement du collectif Gret dans sa transition écologique ;
  • L’appui de l’équipe de la Cité du développement durable dans la mise en œuvre de la stratégie en termes d’exemplarité, le cadrage et la gestion d’un ou plusieurs projet(s) concret(s) sur ces enjeux ainsi que l’appui à l’encadrement d’une étude de préfiguration sur l’avenir du Jardin d’agronomie tropicale

2.1 – Accompagnement du GT TE (75%)

Dans le cadre de la stratégie climat, plusieurs chantiers sont en cours, à des stades d’avancement différents. Tous nécessiteront un suivi. Les chantiers principaux (il pourra y en avoir d’autres) sont les suivants :

  • Levier 1 : Réduire nos émissions (RSO). Le Gret s’est fixé un objectif de réduction de 50% des émissions de GES par grétien.nes d’ici 2030. Pour réaliser cet objectif, diverses activités ont été menées. Toutes les représentations (bureaux) du Gret dans les pays d’intervention, ainsi que le siège en France, ont travaillé sur des plans d’actions TE concrètes et ont initié leur déploiement. Un réseau de référent-es TE a été déployé dans les bureaux pays. Un chantier « réduction des vols » a été initié au siège. Des bilans carbone ont été finalisés ou sont encore en cours. Etc. Dans le cadre de ce levier, les missions suivantes seront à réaliser.
    • Animation du réseau de référents.es : animer le réseau de référents.es Transition Ecologique (volontaires dans chaque pays d’intervention) et de les accompagner dans la mise à jour / suivi des plans d’actions. Les temps d’animation du réseau pourront également porter sur des sujets autres que le levier 1 (partage d’expériences, renforcement de capacités, etc.).
    • Suivi des plans d’actions : suivre la mise en œuvre des plans d’actions au niveau des représentations du Gret et animer la démarche au siège. Faire le lien avec la Cité du développement durable qui élabore également un plan d’actions.
    • Chantier « vols » : accompagner la mise en œuvre des stratégies de réduction des vols de chacun des départements, évaluer les résultats de l’année 1 (% de réduction des vols) et proposer des recommandations pour suivre la trajectoire attendue.
    • Mesure de l’empreinte carbone: accompagner la finalisation / réalisation de mesures de l’empreinte carbone interne au Gret (représentation / siège). Rédiger un guide de la mesure de l’empreinte carbone au Gret.
    • Sensibilisation / formation : appuyer le GT TE dans la conception et l’animation de séances de sensibilisation / formation internes au Gret.
  • Levier 2 : Accompagner la transition écologique, à travers les projets et les partenariats
    • Marqueur transition écologique. Le Gret a mis en place un système de notation simple qui permet d’évaluer la pertinence d’un projet au regard des enjeux écologiques. Tous les projets doivent être passés au crible par ce marqueur. La personne recrutée devra accompagner l’appropriation de ce marqueur (utilisation systématique, etc.). Un travail de cartographie pourra être réalisé pour caractériser le portefeuille de projets du Gret en matière de transition écologique ainsi que la formulation de recommandations.
    • Boite à outils TE : le GT TE a compilé de nombreuses ressources (documents, etc.) qui sont disponibles dans des dossiers partagés. En revanche, les équipes thématiques ne savent pas forcément où les trouver et ne se sont pas appropriés leur utilisation. Il s’agira de créer une boite à outils simplifiée, facile d’accès et la plus autonome possible.
    • Fiches thématiques. Afin d’accompagner le Gret dans l’intégration des enjeux écologiques (Climat et de Biodiversité) dans leur projet, des fiches thématiques ont été développées. Elles permettent aux équipes concernées de mieux appréhender les impacts environnementaux et climatiques de leur projet et d’y répondre de la manière la plus adaptée possible en fonction de leur contexte. Il s’agira de (i) finaliser les fiches en cours et (ii) d’accompagner l’appropriation de cet outil par les collègues du Gret.
    • Fiches pays Climat. Afin d’accompagner une meilleure prise en compte des enjeux climatiques dans chaque représentation du Gret, le GT TE souhaite appuyer le développement de fiches pays climat qui compilent les éléments climatiques clés du pays (projections climatiques des régions d’intervention, positionnement du pays sur la thématique, financements disponibles, etc.). Il s’agira d’accompagner les autres représentations à compléter cette fiche et se l’approprier.
  • Levier complémentaire optionnel : La compensation est un levier complémentaire qui vient après des efforts de réduction de GES. Il n’y aura a priori pas de missions spécifiques sur ce levier.
  • Levier transversal : Faciliter, suivre, évaluer, mobiliser des financements, communiquer et capitaliser
    • Suivi-évaluation : afin de suivre et d’évaluer les impacts des actions menées et de communiquer sur les réussites et difficultés depuis l’adoption de la stratégie TE en 2022, le Gret souhaite mettre en place un système de suivi-évaluation. Il s’agira de réfléchir à la méthode de suivi-évaluation et de la déployer.
    • Capitalisation. La stratégie climat du Gret a vocation à évoluer sur la base des apprentissages issus des retours d’expériences. La mise en place d’une stratégie de capitalisation, adossée à des publications permettra i) d’améliorer en interne notre démarche et notre impact et ii) de partager en externe nos enseignements.
    • COP du Gret. La stratégie climat prévoie une COP annuelle au siège ainsi qu’au sein de toutes les représentations pour faciliter le suivi et la réalisation de la stratégie. Il s’agira d’accompagner le GT TE dans l’organisation de la COP annuelle.

La personne recrutée pourra être force de propositions et travailler sur d’autres sujets.

 

2.2 – Accompagnement de la Cité du développement durable (25 %)

Axe 1 : mise en œuvre du plan d’action « Exemplarité »

Depuis la création de la Cité du développement durable, plusieurs travaux ont déjà été menés (ils seront communiqués à la prise de poste) par des étudiants de l’IEDES regroupés au sein de l’Association des Etudes du développement (AED), par la direction scientifique du Gret, ainsi qu’à l’occasion de premiers stages et alternances auprès de la Directrice de la Cité. Ces premiers travaux avaient pour objectif de définir avec les membres un plan d’action à mettre en œuvre afin que le Jardin d’agronomie tropicale devienne une vitrine d’exemplarité en matière de durabilité et de réduction de l’empreinte de ses occupants. Des pistes concrètes d’amélioration sont donc déjà identifiées, certaines ont déjà été amorcées, et de nombreux membres de la Cité ont exprimé leur souhait de contribuer à une démarche plus vertueuse sur le site au travers d’un groupe de travail dédié.

Sur cet axe, le.a chargé.e de mission pourrait ainsi poursuivre l’appui à la Directrice de la Cité du développement durable dans :

  1. La planification puis la mise en œuvre des actions identifiées comme prioritaires dans le plan d’action, en animant le groupe de travail dédié et en déployant les partenariats adaptés avec les acteurs pertinents sur les différentes thématiques (gestion des déchets, mobilité, énergie, alimentation, biodiversité & recherche-action)
  2. Le cadrage et la gestion d’un à deux projets concrets en partenariat avec des membres de la Cité ou des acteurs extérieurs (Fondation AgroParisTech, INRAE, Kinomé, V’île fertile…), visant à faire du Jardin un lieu de recherche et de démonstration sur les enjeux de transitions sociales et environnementales (captation des flux de chaleurs et de polluants, dépollution des sols, constructions bioclimatiques…) ;
  3. En lien avec la Chargée de mission Communication & événementiel de la Cité du développement durable, l’organisation d’un ou plusieurs événement(s) et la réalisation de supports de valorisation sur ces thématiques, à destination de différents publics (professionnels, élus, grand public, jeunes…) afin de contribuer à la démarche de capitalisation et de partage de solutions de la Cité. Le dense réseau des membres de la Cité dans les pays du Sud ainsi que des partenaires pourraient être mobilisés à cette/ces occasion(s).

Axe 2 : étude de préfiguration sur l’avenir du Jardin d’agronomie tropicale

Le mode de gestion et de gouvernance du Jardin étant amené à évoluer dans les prochaines années, la Cité du développement durable a noué un partenariat avec la Banque des Territoires et la Ville de Paris pour conduire une étude de préfiguration avec l’appui d’un acteur spécialiste de la structuration des lieux hybrides et tiers-lieux. Cette étude, dont la première étape a été conduite au premier semestre 2024, a pour objectif de définir plusieurs scénarii viables en termes de modèles économiques, juridiques et architecturaux, susceptibles de permettre à la Cité de développer son projet collectif dans ce lieu. Aux côtés de la Directrice de la Cité et des administrateurs.trices de l’association, le.a chargé.e de mission pourra être impliqué.e dans le pilotage de cette étude (appui à la coordination des comités de suivi et de pilotage ; lien avec les parties prenantes du projet ; réalisation de synthèses et de recherches complémentaires etc.).

3 – Profil

Vous êtes étudiant.es en école d’ingénieur, master en développement durable ou équivalent et recherchez une alternance ou un stage dans le domaine de la transition écologique et/ou de la responsabilisation environnementale des organisations. Vous avez un intérêt pour la transition écologique, une transversalité dans l’approche déchets, énergie, agriculture, etc. Le Gret travaillant également en pays anglophone, la maitrise de l’anglais serait souhaitée.

Une sensibilité au monde du développement et l’expérience de l’interculturalité serait appréciées.

Le GRET s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte activement contre toutes les formes de discrimination. Cette offre de chargé.e de mission est ouverte à toutes les personnes présentant le profil recherché.

4 – Conditions de l’alternance

Poste en alternance pour une durée d’un an, basé au siège du Gret à Nogent-sur-Marne.

Date de démarrage souhaitée : Fin Aout (la date idéale de prise de poste serait le 26/08/2024, afin de permettre la participation au séminaire d’été du Gret)

Rémunération selon les dispositions légales stagiaires ou apprentissage.

Prise en charge des transports en commun à hauteur de 60 %, ticket restaurant.

5 – Contact

Merci d’adresser CV + lettre de motivation avant le 17 juillet à l’adresse suivante : accueil@gret.org, en indiquant dans l’objet du mail la référence « Alternance – transition écologique ».

Seul.es les candidat.es sélectionné.es seront contacté.es – Merci de ne pas téléphoner.

Pour en savoir plus sur le Gret : www.gret.org

Pour en savoir plus sur la Cité : https://www.cite-developpement-durable.org/

 

Le Gret publie l’ensemble de ses offres d’emploi sur son site : https://gret.org/rejoindre-le-gret/ . Pour postuler merci de vous référer à l’offre du site.

Le dépôt de candidature est gratuit. Toute demande de contribution financière s’apparenterait à une fraude. Merci de ne jamais y répondre.

Par ailleurs, le Gret n’utilise jamais de formulaire de saisie de données personnelles. Les demandes de remplissage de tels formulaires pourraient correspondre à une tentative d’hameçonnage de vos données personnelles.

 

 

Brush

Merci d'adresser votre candidature, avant le 17/07/2024