Evaluation finale de projet : projet « société civile en appui aux acteurs vulnérables et a l’environnement dans les communautés urbaines et rurales de la Guinée forestière » (saveur-gf), République de Guinée

Publié le 02 novembre 2022

Contexte

Le Gret intervient depuis le milieu des années 90 en Guinée sur des problématiques de sécurité alimentaire et nutritionnelle et d’appui au développement rural dans les différentes régions du pays. Il collabore avec de nombreux acteurs locaux (ONG, organisations paysannes et professionnelles, services de l’Etat et autorités locales).
Le Gret a sollicité un financement auprès de l’Union européenne pour mener le projet intitulé Société civile en appui aux Acteurs Vulnérables et à l’Environnement dans les Communautés Urbaines et Rurales de la Guinée Forestière (Saveur-GF). Le projet bénéficie également d’un cofinancement de l’Agence française de développement (AFD) via la convention programme Jeunesses Actrices du monde de demain (JADE). Ce projet a pour objectif de contribuer au renforcement de la société civile de la Guinée Forestière dans sa capacité à agir pour la préservation de l’environnement, la prévention et la résolution des conflits y afférant et à influer sur les politiques publiques sectorielles. Il vise à renforcer la compétence, l’organisation et l’efficacité de la société civile de la Guinée Forestière pour constituer un acteur de poids dans les affaires publiques et la qualité de ses actions au bénéfice des populations de la région.
Ce projet part du constat selon lequel la Guinée Forestière est touchée par la déforestation, la perte de biodiversité, les impacts sociaux et environnementaux des nombreux acteurs privés (conflits en lien avec les mines et l’exploitation industrielle et clandestine du bois, cas d’expropriation…), les impacts des changements climatiques sur la sécurité alimentaire mais aussi en termes de conflits sur les ressources naturelles, etc. Les inégalités socioéconomiques sont grandes notamment pour les femmes du fait des normes socioculturelles basées sur des rapports hommes-femmes inéquitables et des politiques publiques qui prennent peu en compte le genre. La situation est également complexe pour la jeunesse, la région offrant peu d’opportunités d’emplois.
Les politiques sectorielles sont parfois inadaptées et les populations ne connaissent pas ou peu les textes législatifs et ne peuvent ainsi défendre leurs droits de façon adéquate en cas de conflits, lesquels peuvent être fortement exacerbés par la grande diversité de groupes socioculturels de la région et la volatilité politique.
La société civile pour sa part a du mal, bien qu’impliquée, à induire activement des changements dans la situation actuelle. Elle est fragilisée en grande partie par des compétences internes limitées, des difficultés de gouvernance interne, une politisation des acteurs et organisations, une faible concertation, une relative absence de dialogue avec les pouvoirs publics et le secteur privé, etc. Ces fragilités touchent aussi les OSC de la Guinée forestière.
Le projet Saveur-GF est mis en œuvre par le Gret en partenariat avec les ONG nationales Association de coopération et de recherche pour développement (Acord Guinée) et Action pour le développement communautaire (ADC). Ces codemandeurs de l’action possèdent une expertise technique dans le cadre de la prévention et la gestion des conflits. Acord-Guinée œuvre depuis la fin des années 80 en Guinée Forestière pour i) la gestion et résolution des conflits et la consolidation de la paix, par la promotion de mécanismes de concertation et de médiation, mais aussi pour ii) la gestion concertée des ressources naturelles incluant des activités de reforestation et des techniques agricoles améliorées. Acord-Guinée promeut également des actions visant la promotion des droits des femmes et des jeunes, assure aussi le point focal de la Coalition pour la protection du patrimoine génétique africain (Copagen) en Guinée. ADC est spécialisée dans la gestion des conflits, la consolidation de la paix et la promotion de la bonne gouvernance et des droits humains. ADC a réalisé l’inventaire, la transcription et la valorisation des pactes traditionnels et transfrontaliers en Guinée forestière avec le soutien du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Elle réalise régulièrement du renforcement de capacités des autres OSC et de l’Alliance pour la Consolidation de la Paix en Guinée Forestière (appelée par la suite « l’Alliance ») sur des dimensions multiples. Acord-Guinée a collaboré à plusieurs reprises avec ADC, notamment sur les questions de gouvernance foncière. Ces deux structures ont une expérience avérée dans la mise en œuvre et la gestion de projet à une échelle nationale (Acord-Guinée, depuis la fin des années 80) et régionale (ADC, depuis 2009).

 

Retrouvez les termes de référence complet

Brush

Merci d'adresser votre candidature, avant le 17/11/2022 Postuler